L’institut

L’Institut des Maladies Neurodégénératives (IMN) a vu le jour en janvier 2011. L’IMN est le fruit du fusionnement de plusieurs équipes provenant, pour la plupart, de deux anciennes unités du CNRS. Cette fusion a conduit au regroupement de personnels et de ressources du CNRS, de l’Inserm et de l’Université de Bordeaux, dédiés principalement à l’étude des troubles du mouvement et des démences.

La création de l’Institut résulte d’un effort considérable et représente une avancée majeure vers la structuration de la recherche en neurosciences en participant au projet Neurocampus.

L’IMN associe recherche fondamentale, préclinique et clinique dans le but de:

  • Développer de nouvelles approches thérapeutiques des maladies neurodégénératives en facilitant la recherche translationnelle du laboratoire au lit du patient.
  • D’accroître sa visibilité et son attractivité dans le champ des neurosciences translationnelles (Parkinson, Alzheimer, troubles obsessionnels compulsifs, addiction) et fondamentales (planification, cognition, substrats moléculaires de la transmission synaptique) en s’appuyant sur le potentiel de ses équipes et la dynamique mise en place depuis sa création.

Directeur de l’IMN : Erwan BEZARD
Directeurs adjoints : François TISON, Céline VEGA-ROIATTI